• Camille

De vous à moi - Lucrezia, étudiante en stylisme, questionne Maison Cala

Lucrezia, étudiante en Mode, est venue me rencontrer à l'atelier pour me poser des questions à propos de mon lancement, de mes valeurs, de mon mode de fonctionnement. Ce riche échange a été très bénéfique pour nous deux. Dans cette discussion, je parle de vous, de ce que je souhaite vous partager, de notre relation Cliente/Créatrice. J'avais envie de vous faire découvrir un extrait de cet entretien...

Allez-vous vous y reconnaître ? Laissez-moi vos commentaires ;)



Lucrezia : Comment personnellement as-tu eu ce déclic de consommation responsable, notamment à travers le prêt à porter? Quelle est ta vision de la mode à toi ?


Camille : J'adore tout ce qui est vieux, qui a une histoire, du vécu. Quand j'étais étudiante en stylisme et que je n'avais pas assez d'argent pour acheter de beaux tissus, j'ai récupéré des draps chez Emmaüs pour coudre des blouses. Et là, j'ai vu tout le potentiel, et la quantité de matières et de merceries oubliées ! Alors toutes ces quantités inutilisées alliées à ma passion des vieilles choses qui ont vécues, ça a fait des Chocapic !!

Au-delà des draps blancs, je me suis prise de passion pour dénicher des vêtements vintages (un peu) et surtout des tissus d'un autre temps. Je veux que le tissu ai vécu mais qu'il soit en très bon état. Le top c'est quand on me confie les souvenirs d'un passé heureux.




Camille, j'ai des tissus ou vêtements oubliés à te proposer


Mon côté écolo vient plutôt de mon envie d'une vie simple, familiale, proche de la nature. Après mon expérience dans la vente semi-luxe, je ne me sentais pas en accord avec les grandes enseignes qui surproduisent, cassent les prix en fin de collections, font parfois vite et cher.

J'ai eu envie d'un système de création qui avait du sens. Donc, avant de vouloir sauver la planète, j'ai surtout voulu amener les gens à redonner de la valeur aux choses, à consommer moins mais mieux et avec le cœur ! J'ai envie que mes clientes viennent acheter chez Maison Cala autant pour mes modèles que pour les relations que nous entretenons.


Lucrezia : Est-ce que tu as des retours sur tes ventes, les clientes types ? dans quel coin de la France tu envoies le plus tes produits ? Quels sont les produits les plus achetés ?


Camille : Les retours sont supers bons (un seul retour pour soucis de taille depuis le lancement), et mes premières clientes reviennent ! C'est incroyable pour moi ! Ça donne une confiance géniale !

Mes clientes ont entre 25-50 ans. La majorité sont des jeunes femmes pleines d'ambitions, souvent en couple ou mamans. Nous avons en commun de préférer acheter en vrac chez l'agriculteur du coin, de faire des cadeaux via des créatrices indépendantes dénichées sur  les groupes privés Facebook. Elles sont bienveillantes, ont le sens de la communauté et du partage, de l'entraide. Elles mettent leurs familles, leurs maisons au centre de leur vie. Elles sont comme j'osais à peine les imaginer, et sont parfois de vrais modèles de vie !


Les modèles qui plaisent le plus, sont les blouses fluides aux coloris unis, avec des formes simples à première vue mais qui comprennent un joli détail. Elles aiment la dentelle, les plis, les fronces. Moins les imprimés. J'ai un style romantique, assez classique. Je suis les tendances, mais je m'inspire aussi des vêtements rétros pour les détourner en blouses indémodables.


vos modèles favoris, Léopoldine, Garance et Pia, intemporels, élégants et pleins de finesse


J'envoie partout en France, Paris, Le Mans, dans le Sud, dans L'ain, vers Nantes. Peu importe car mes clientes proviennent de communautés Instagram. Elles ne sont pas liées à une région mais à un état d'esprit, un mode de vie, des convictions.


Lucrezia : Comment organises- tu tes journées de travail ?


Camille : Je me fais des plannings de communication pour les mois à venir. Je prépare tout à l'avance et le matin je regarde ce qui est le plus urgent. Par exemple si j'ai prévu un shooting spécifique dans 1 semaine, les  vêtements doivent être cousus avant le shooting...

Je guette aussi les événements à venir dans ma région (entre Lyon, Chambery, Grenoble), et je passe beaucoup (trop) de temps libre sur Instagram à chercher inspirations, idées de génie, événements inconnus, potentielles collaborations (comme le super concours Insta avec @camille.bavarde durant le confinement *TERMINE*)...


Les commandes passent toujours en priorité, et parfois on m'appelle pour me proposer de venir récupérer des tissus ou vêtements. Je prends alors le temps de papoter, parfois autour d'un café. Il faut donc savoir s'adapter, mais j'adore ça !


Fin de l'extrait de cet entretien avec la pétillante Lucrezia. Merci à toi et plein de bonnes choses pour la suite !


Alors, vous êtes-vous reconnue dans mes réponses ?

Si vous avez reconnue une amie, invitez-la à me suivre sur Instagram et Facebook (@maisoncala) et à s'abonner à la newsletter du site !


Merci,

Camille

21 vues2 commentaires

Ils me font confiance ! Retrouvez Maison Cala sur les blogs, eshop, magazines, annuaires et événements suivants :

logo the greener good.png
logo paulette ginette.JPG
logo atelier des nouveaux designs.jpg
Mademoiselle-Coccinelle-logo.png
les bourgeons logo.JPG
logo les debraillees.JPG
printemps des docks.JPG

Maison Cala coud des vêtements zéro déchet et responsables pour femmes. Top, jupe, chemisier, chemise, tee-shirt, robe, accessoire

  « fait-main » ... offrez-vous des vêtements féminins made in France, up-cyclés, recyclés ou vintage,

et conçus par Camille Lacoste-Aribaud, couturière indépendante.

vêtements responsables - recyclage - fait main - made in France - vêtements zéro déchet - vintage - slow fashion - up-cycling

maisoncala@gmail.com

MAISON CALA 

Rhône-Alpes

France

Recevez des infos cool via la Newsletter

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 MAISON CALA